Le Whisky

 

Le whisky (ou whiskey) est le nom générique d'un ensemble d'eaux de vie fabriquées par distillation de céréales maltées ou non maltées.

Les différents Whiskies



Le mot « whisky » est généralement employé pour désigner les productions écossaises, canadiennes et nippones ou bretonnes, alors que l'on utilise le mot whiskey pour les productions irlandaises et américaines.


En Ecosse, pour pouvoir être qualifié de Scotch Whisky, le degré d'alcool doit être égal ou supérieur à  40° pour permettre d'obtenir l'appellation de « whisky » et un vieillissement en fût d'au moins trois années sur le territoire écossais est indispensable pour que celui-ci soit qualifié de « scotch ». Après une large consultation de la branche en 2004 et 2005, la Scotch Whisky Association a décidé de restreindre les appellations au nombre de cinq :


Single Malt Scotch Whisky

Blended Malt Scotch Whisky

Single Grain Scotch Whisky

Blended Grain Scotch Whisky

Blended Scotch Whisky


En Irlande, l'usage fait que l'on parle de « whiskey » ou « Irish whiskey » alors que les textes de loi utilisent le terme « whisky » (sans le « e »). Le whiskey irlandais lorsqu'il est composé de 50 % d'orge maltée et de 50 % d'orge maltée séchée au feu de tourbe est appelé pure pot still whiskey ; en dehors de cette particularité, les appellations sont identiques à celles pratiquées en Ecosse.

 

Aux Etats-Unis, on trouve l'American whiskey, et les Américains se battent pour conserver le monopole de cette appellation « whiskey » (avec le « e »). Le whiskey américain comprend notamment le bourbon (à base de maïs) et le rye (base de seigle). Ces différentes appellations correspondent toutes à  des compositions différentes :

Le Straight Bourbon est fabriqué essentiellement à partir de maïs (entre 51 et 80 %, généralement entre 65 et 75 %), de seigle ou de blé, le reste étant de l'orge maltée ;

Le Straight Tennessee a la particularité d'être produit dans l'état du Tennessee exclusivement et d'être filtré sur du charbon d'érable. Il est composé de 70 % de maïs et de seigle dont 51 % d'une seule céréale, généralement du maïs ;

Le Straight Rye est à base de seigle (51 % minimum). La présence de seigle s'explique : les distillateurs ont suivi leurs clients lors de la vague d'immigration irlandaise du XIXe siècle, principalement vers le Canada, comme le Jefferson's, mis en bouteille à Louisville dans le Kentucky, mais est produit au Canada) ; 

Le whisky de malt écossais est élaboré uniquement à partir de 100 % d'orge maltée, qui peut être séchée au feu de tourbe ;

Le corn whisky est quant à lui composée de plus de 80 % de maïs. 

En Bretagne, l'eddu breton (ed du signifie « blé noir ») est un whisky blend (30 % de whisky de blé noir - 70 % de whisky d'orge). Une partie de son vieillissement est effectué dans des fûts de chêne neufs.